détail des photos de Pierre-Alain et Françoise

Maison d

Un banc : le couleur est vive. C

Encore un banc de couleur

Cette chambre possède une fenêtre qui n

Un lit d

On vivait directement sous les toîts.

Nourriture : poisson séché etc.

Encore des éléments de nourriture : essentiellemnt végétarienne

Un vaisselier. Celui-ci est bien fourni. C

Un métier à tisser

Les conservateurs de ce musée ont collectionné tous les objets du passé qu

La Poteen est un whiskey qui n

Cet alcool est légèrement dilué car imbuvable tel quel. On nous en a fait goûté un fond de verre à chacun. Pas mauvais!

Miniature d

Paysage de l

Paysage reconstitué

Une fermette à l

Fermette

La tourbe en train de sécher

Moyen de locomotion de l

Fermette à l

Scène reconstituée de la grande répression : les policiers détruisent le toît pour entrer

Un belier de fortume est créé pour entrer

Personne réfugiée dans une grotte avec son bébé

Photos témoignage de la grande répression

Photos témoignage de la grande répression

Photos témoignage de la grande répression

Photos témoignage de la grande répression

Photos témoignage de la grande répression

Photos témoignage de la grande répression

Ces mannequins, inspirés de Scream, le film, sont les premiers éléments du Musée hanté

Musée hanté, comme la maison hantée à Calico aux USA, est une idée des conservateurs pour amuser les gens

Musée hanté, automate

Musée hanté : ce mort se redresse régulièrement de sa boîte

Musée hanté, automate

Maison d

Le Village Famine


Photos d'Irlande


Doagh Village Famine :
Maison d'origine des conservateurs du musée (leurs grands-parents) mais bien entretenue et fleurie

Référence photo : 20220526_100713.jpg

Retour à la liste des chapitres

Retour à la page d’accueil

Bouton précédent (Double-click sur l'image pour l'agrandir.) Bouton suivant
Doagh Village famine
Ce village original, proche de Ballyliffin, tout au nord de la presqu'île d'Inishowen, est un musée consacré à l'habitat et au mode de vie des Irlandais à l'époque de la grande famine.
La grande famine s'est déroulée au milieu du XIXème siècle à cause du mildiou. L'Irlande vivait, à l'époque, essentiellement de la pomme de terre. Cette tubercule était l'aliment principal de 90% de la popupation irlandaise. Lorsque le mildiou est arrivé, les pommes de terre ont pourri sur pied et la population, à l'exception de certains privilégiés, s'est retrouvée sans aucune ressource.
Cette famine a provqué la révolte d'une communauté déjà fortement touchée par les Lois Pénales qui tenaient les irlandais d'origine, majoritairement catholique, dans un dénuement quasiment total. La répression a été sanglante, de très nombreux paysans qui ne pouvaient plus s'acquitter de leur taxes se sont vus expropriés militairement et renvoyés à l'état de loques humaines. C'est de cette époque que date l'émigrations massive des Irlandais vers les Etats-Unis.
Le musée montre d'abord l'habitat et le style de vie des Irlandais : leur village, leur maison, leurs animaux, leur nourriture, leur mort. Dans un deuxième temps il montre de nombreuses photos et de scènes reconstituées en taille réelle de la grande répression.